TUBA, le Tube à expérimentations urbaines, partage avec le consortium japonais Knowledge Capital un engagement fort dans l’accompagnement d’entreprises et de projets collaboratifs pour penser l’innovation urbaine. En s’appuyant sur cette convergence, les deux structures ont ainsi décidé de signer un accord de collaboration bilatérale ce samedi 1er octobre 2016. L’objectif est de créer une interconnexion des écosystèmes entrepreneuriaux pour favoriser le développement économique des jeunes entreprises françaises et japonaises, tout en développant des projets communs orientés innovation et « Smart city ».

Signature de l’accord de partenariat entre TUBA et Knowledge Capital (KC), le 1er octobre à Osaka (Japon) par Karine Dognin-Sauze (Vice-Présidente du Grand Lyon en charge de la Ville Intelligente et du Numérique) et Hideo Miyahara, (Directeur de KC) en présence de Léthicia Rancurel (directrice du TUBA) et 2 des partenaires du TUBA, Didier Saussier (directeur régional GRDF) et Christian Vivès, (directeur régional ENEDIS).

Un partenariat pour favoriser l’émergence de projets innovants et « Smart City »

La 1ère rencontre entre le TUBA et Knowledge Capital a eu lieu en 2013 lors de la visite de Gérard Collomb, Sénateur-Maire de la ville de Lyon et Président de la Métropole de Lyon à l’occasion de l’ouverture de Knowledge Capital. Les relations se sont renforcées lors de la labellisation du projet européen H2020 FESTIVAL (http://www.festival-project.eu/) avec des suivis de projet tous les 6 mois depuis 2014,  alternativement à Lyon et Osaka.

Forts de ces convergences de démarches et d’accompagnements d’entreprises et de projets, Knowledge Capital et TUBA ont ainsi décidé de signer un accord de collaboration bilatérale ce 1er octobre en présence de certains partenaires du TUBA (GrDF, VEOLIA) et de Karine Dognin-Sauze, Vice-Présidente du Grand Lyon en charge de la Ville Intelligente et du Numérique.

Cet accord s’appuie sur 2 grands champs d’interactions :

  1. Une interconnexion des écosystèmes entrepreneuriaux pour favoriser le développement économique des entreprises françaises et japonaises. Cela se traduira notamment par l’accueil physique mutuel de startups et l’accompagnement à l’ouverture du marché japonais et du marché français en rencontrant les acteurs économiques des territoires.
  2. Le développement de projets communs orientés innovation et « Smart city », en s’appuyant sur les 2 écosystèmes de grandes entreprises et académiques, en favorisant notamment le partage de connaissances et de bonnes pratiques.

image_tuba

Une vision commune de l’innovation collaborative

Le TUBA est le lieu d’innovation et d’expérimentation dédié à la ville de demain basé sur l’ouverture des données publiques et privées. Ouvert depuis 1 an et demi, le TUBA, à travers ses activités d’accompagnement à l’émergence et au développement de projets numériques à destination des startup, PME, grandes entreprises et collectivités, a construit un écosystème dense et riche composé de 40 partenaires et de plus de 200 startup du territoire, françaises et internationales. Le TUBA est aussi un lieu fréquenté du grand public à la découverte des projets dédiés à la ville de demain pour des concrétisations pertinentes.

Depuis décembre 2014, le TUBA a accompagné le montage et le déploiement de 27 projets collaboratifs. Le TUBA a ainsi permis une avancée significative pour 18 startup de son écosystème, leur permettant de bénéficier de l’ouverture des données de la Métropole via sa plateforme Data (www.data.grandlyon.com) ou des données privées, d’une visibilité lors de challenges ou encore de signer un accord d’expérimentation ou de partenariat avec un acteur public ou privé, respectivement. Les signatures entre la startup CityLity et le groupe VEOLIA ou CoPark et Lyon Parc Auto (LPA) en sont des exemples significatifs.

Quant à Knowledge Capital à Osaka (Japon), il est un centre de « création intellectuelle » où entreprises, chercheurs, créateurs et grand public se retrouvent « pour créer de nouvelles valeurs en échangeant et combinant connaissances et idées ». Cette initiative privée s’est structuré autour de 12 entreprises fondatrices.

Avec comme leitmotiv « OMOSHIROI » (qui signifie « intéressant », « drôle » et « convivial »), Knowledge Capital se positionne comme une interface entre ces différents acteurs et personnes afin que les faire collaborer ensemble, et encourage les activités qui favorisent les interactions entre les gens, pour créer des projets d’innovation communs.

Please follow and like us: