Retour sur l’anti-conférence sur les tiers-lieux au TUBÀ

Jeudi 9 juin, le TUBÀ a accueilli et participé à l’anti-conférence sur les tiers-lieux.

 

Cet événement était organisé par le Research Group on Collaborative Spaces (RGCS) et a mobilisé différents acteurs et actrices de l’écosystème d’innovation lyonnais comme La Myne, YOUFACTORY, La Fabrique d’Objets Libres, Ouishare, OpenARA et le TUBÀ.

 

Le programme initial prévoyait une table ronde « classique » mobilisant différent.e.s intervenant.e.s autour de la thématique « Des soyeux aux makers/coworkers : la tradition lyonnaise des tiers-lieux producteurs d’innovation »  :

1. Les tiers-lieux vitrine de l’économie collaborative ? (Claudine Revol, Ouishare)
2. L’innovation en poupée russe : du fablab à OpenARA (Pierre Aumont, OpenARA)
3. Comment faire vivre un makerspace ? (Jean Nelson, Youfactory)
4. Innover dans un biohacklab (Rieul Techer, La M[y]ne)
5. Le Tuba, un living lab pour partager les connaissances (Marie-Amandine Vermillon, le TUBA)
Recherches
6. Les tiers-lieux, un modèle pour innover ? (Antoine Burret, Université Lyon 2)
7. Les acteurs publics et les tiers-lieux (Martine Huyon, Université Lyon 2)

 

 

David Vallat (membre du RGCS et organisteur de cette table ronde), en accord avec les intervenants, a décidé de revoir le format et le contenu de son événement. David Vallat et les intervenant.e.s ont ainsi co-construit cette anti-conférence, ou plus précisément ce tiers-lieux éphémère pour :
– confronter les représentations des tiers-lieux ;
– caractériser leur capacité à transformer les modes d’organisations (des entreprises) par le collaboratif ;
– souligner leur capacité à générer de la connaissance, de l’innovation ;
– le tout en pratiquant un tiers-lieux éphémère

 

Afin de documenter cette rencontre et retracer le processus de celle-ci, un storify a été produit et publié.

Please follow and like us: