Logo Tuba

Chargement

Un algorithme capable de prédire le nombre de convives dans une cantine scolaire plusieurs semaines à l’avance est-il pertinent, adapté et utile pour les acteurs de notre territoire ?

Le projet

Le gaspillage alimentaire dans les collectivités est une des priorités de l’exécutif métropolitain. Le service des données métropolitaines a choisi d’aborder le sujet sous l’angle des données en proposant le projet MAGALI, « MAîtrise du GAspillage ALImentaire ». Il s’agit d’une expérimentation visant à tester un algorithme, développé par la métropole de Nantes, capable de prédire le nombre de convives dans une cantine scolaire plusieurs semaines à l’avance, en fonction du menu et d’autres critères. Dans un premier temps et avant la création d’une quelconque solution, il apparait primordial de connaître et comprendre comment ce genre de démarche peut s’intégrer dans les pratiques existantes de la gestion de la restauration des collèges, ainsi que de faire le bilan des données disponibles.

La Métropole de Lyon a fait appel à TUBÀ afin d’évaluer l’intérêt, l’utilité et la faisabilité de cette démarche auprès d’usagers potentiels. 

Dans cet objectif, TUBÀ a réalisé plusieurs entretiens auprès d’acteurs clés de la restauration collective au sein des collèges du territoire.

timeline

S1 2021
Initialisation
Prise en main du sujet par la Métropole de Lyon qui fait appel à TUBÀ pour une étude de faisabilité.
Novembre 2021
Identification du périmètre projet
Phase de veille devant permettre de comprendre le fonctionnement de la restauration collective au niveau national et local dans le but d’identifier la cible la plus intéressante pour une potentielle expérimentation. Le choix est fait de cibler les collèges du territoire, dont la Métropole a la compétence.
Décembre 2021
Définition des cibles spécifiques
Les personnes référentes de la Métropole de Lyon ont été les premières rencontrées afin de profiter d’une vision globale du fonctionnement de la restauration collective dans les collèges du territoire. Ces premières rencontres ont permis de définir les cibles plus spécifiques des prochaines rencontres qui visent les acteurs terrains.
Janvier – Mars 2022
État des lieux et préconisations
Ces 3 mois sont dédiés à la rencontre avec les acteurs terrains pour identifier leur intérêt potentiel pour ce type de solution, les données numériques existantes ou non, les freins et leviers qu’ils perçoivent etc. Cette phase permet de dresser un état de l’art du fonctionnement actuel des choses et de fournir des éléments pour donner un « go / no go » pour la suite du projet.

Pour aller + loin

Rapport d’étude de l’expérimentation menée à Nantes

Une intelligence artificielle éthique au service des politiques publiques : Expérimentation dans la restauration scolaire pour maîtriser le gaspillage alimentaire

Vous êtes intéressé·e ?

Vous avez un projet, une idée, une question ?
Newsletter
*