3 jours de sprint dans le cadre du R-Challenge

La Métropole de Lyon, Atmo AURA et la Caisse des Dépôts ont lancé un challenge de taille aux acteurs du territoire Auvergne Rhône Alpes et au-delà : apporter de réelles solutions environnementales et sociétales pour demain, en soutenant « l’émergence de services numériques innovants permettant de lutter contre la pollution atmosphérique et préserver le cadre de vie des habitants ».

De manière très concrète, cela se traduit par un dispositif d’innovation ouverte, partenariale, structurée autour d’un appel à projet permettant à tout acteur répondant à un des trois défis donnés, de bénéficier d’un accompagnement au prototypage et à l’expérimentation. Ces défis sont clairement annoncés : développer les capacités de monitoring urbain, faire évoluer les comportements des citoyens et/ou développer les technologies de réduction des émissions.

 

Avant de détailler la phase de sprint qui vient d’avoir lieu, revenons un petit peu en amont.

Comme toute démarche d’innovation ouverte l’exige, un tel projet a vocation à réunir plusieurs partenaires impliqués autour de cette thématique. C’est donc dans une démarche de co-construction qu’un premier évènement a été organisé en septembre 2017. L’objectif était alors de réunir l’ensemble des acteurs intéressés et concernés par la thématique de la qualité de l’air, afin de questionner la priorité des premières problématiques identifiées, et de relever les avis sur le dispositif tel qu’il avait jusqu’alors été pensé.

Un succès, puisque près de 150 personnes ont répondues présentes à l’appel et se sont prêtées au jeu en participant à la construction de l’AMI au travers de différents ateliers.

Toute structure ou porteur de projet ayant un service ou un produit suffisamment développé pour pouvoir être expérimenté dans l’année ont alors eu 2 mois pour proposer leur candidature.

Parmi les 28 projets candidats déposés, ce sont 8 projets qui ont été présélectionnées pour pouvoir participer au sprint d’accélération, qui a eu lieu sur 3 jours, du 30 mai au 1er juin 2018.

 

Un sprint sur 3 jours pour accélérer les projets

C’est le Studio 24, basé au Pôle Pixel, qui a accueilli le sprint, piloté par Nod-A, partenaire du TUBA sur l’accompagnement à la méthodologie du R-challenge.

Ce sprint avait pour but initial de permettre à tous les participants d’accélérer leur projet en les guidant à travers une série de livrables autour de leur.s scénario.s d’usage, l’intégration de données des partenaires (ATMO Auvergne-Rhône-Alpes, la Métropole de Lyon, IGN, …), leur protocole d’expérimentation, ainsi que leur modèle économique.

Accompagnés de facilitateurs et d’experts métiers, les participants ont pu explorer de nouvelles facettes de leurs projets.

Revenons sur ces 3 journées intensives de travail.

Sprint – Jour 1 :

Après un chaleureux accueil autour d’un café et de viennoiseries, les partenaires du R-challenge se sont tour à tour présentés, avant de revenir sur les objectifs et enjeux de ces 3 journées et de permettre à l’ensemble des participants de présenter leurs projets.

Cette matinée avait pour objectif l’inspiration, avec les interventions de différents experts tels que Atmo AURA (sur les données disponibles), 1kubator (sur le modèle économique) ou le TUBA (sur l’expérimentation), avant de pouvoir reposer les bases de leur projet.

L’après-midi fut quant à elle dédiée à des réflexions autour des profils utilisateurs et des scénarios d’usage pour chacun des projets.

A l’occasion de chacune des phases du sprint, de nombreux partenaires (experts, chercheurs, acteurs métier, …) ont été présents pour accompagner chacun des projets.

 

Sprint – Jour 2 :

Coup d’accélérateur pour cette deuxième journée. Les participants ont pu mieux structurer leur projet à l’aide du Business Model canevas qui fut l’outil servant de fil conducteur à cette matinée.

Les participants avaient également à leur disposition 5 membres experts autour des données (données des partenaires, architecture de données, machine learning, …). Autour de ce “Data Bar”, chaque projet a pu évaluer comment intégrer et s’appuyer sur les données disponibles. 

(Voir notamment sur : https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/donnees/acces-par-station/ & https://data.grandlyon.com/)

 

L’après-midi du 2ème jour fut dédiée à la construction du protocole d’expérimentation à venir. Les participants ont ainsi eu l’occasion d’échanger avec les représentants de différents territoires d’expérimentation sur la Métropole de Lyon. Psychologues sociaux, sociologues, designers de services ont également accompagnés les équipes en alimentant leurs réflexions et permettant d’évaluer leurs besoins.

La fin de chaque journée fut marquée par une session de restitution individuelle, une occasion de faire la synthèse des avancées réalisées.

 

Sprint – Dernier jour :

Dernier jour intense pour ce sprint d’accélération dans le cadre du [R]Challenge.

Malgré la fatigue qui est palpable, les équipes sont bien présentes, ainsi que plusieurs experts. Il s’agit de consolider les livrables des projets et de préparer la manière dont ils souhaitent communiquer dessus.  

Les facilitateurs ont notamment aidé les équipes projet à imaginer et produire des éléments de communication (affiche, visuels, …), mais également à construire le discours associé à chacun des projets.

Les livrables sont pour cela d’une aide précieuse. Les profils d’utilisateurs et scénarios d’usage sont bien définis. Le protocole d’expérimentation a été construit et les hypothèses à tester affinées. Le modèle économique a été exploré et explicité.

En fin de journée, une dernière phase de restitution permit à l’ensemble des partenaires et experts de réaliser les avancées que chacun des projets ont pu faire au cours de ce sprint.

“Le sprint nous a aidé à nous éclairer sur les enjeux et les risques de notre projet.”

Membre de Airmap

“On a vécu une mini-révolution grâce au sprint, à la rencontre des différents experts et intervenants. Cela nous a permis de remettre les usages au centre de notre projet.”

Membre du projet Togeth’Air

“Une rencontre entre l’innovation techno et la réalité des usages.”

Membre du projet Météo du Souffle

“Le sprint nous a forcé à défocaliser de la technologie et de se recentrer sur l’expérience utilisateur.”

Membre du projet R#Sens

Merci à tous!

De nombreux experts ont accompagné les projets lors de ce sprint. En plus des différents organisateurs (Métropole de Lyon et ses différents services, ATMO AURA, Caisse des dépôts, NOD-A et TUBÀ), de nombreux autres experts étaient présents sur toute la durée du sprint:

 

Les prochaines étapes

Les organisateurs ainsi que les partenaires attendent les porteurs de projet aux prochaines étapes du [R]Challenge.

  • 11 Juin – Demo Day: Une demie-journée de présentation et d’échanges autour des projets en présence de Karine Dognin-Sauze, Vice-Présidente à la Métropole de Lyon en charge du numérique et de la ville intelligente, et Thierry Philip, Vice-Président à la Métropole de Lyon en charge de l’environnement, de la santé et du bien-être dans la ville,
  • 28 Juin: Coup de projecteur sur tous les projets ayant participé au sprint lors des Rencontres de la Métropole Intelligente,
  • Fin Juin: Phase de sélection des projets lauréats, accompagnés lors de la phase d’expérimentation,
  • A partir du mois de Juillet : début de la phase d’accompagnement à l’expérimentation.
Please follow and like us: